Antigel < Program < Ichon/Jäde/Squidji 

Ichon/Jäde/Squidji - FR

Sat, 5 February 2022

20H30 - (Doors: 19H00)

L'Alhambra

Plein tarif: 35 CHF
Tarif réduit: 30 CHF
Tarif jeune: 25 CHF
Junior: 20 CHF

Reduced price (AVS « age and survivors insurance », unemployed, AI « disability insurance », Passedanse*)
Youth price (< 20 year old, student)
Junior (< 12 year old, owners of the « 20ans20francs » card)
 

The prices on the online shop are the only ones to be valid.
*Holders of the PASSEDANSE are entitled to the RP for the dance shows only.

Trois étoiles irrésistiblement montantes du R’n’B français pour une soirée stellaire et sensuelle, dans un mélange intime de crush tendre, de pudeur hot et de force tranquille.

Avec Ichon on se situe hors de la sphère des gros bras façon Booba, Rhoff ou Damso. Ce cofondateur du collectif Bon Gamin, influencé par Franck Ocean fait fondre sur nos tympans un hip-hop de confinement où la peur du monde et l’ennui disparaissent sous des sons groovy, planants et indolents de piano, guitare et batterie, comme une invitation à aimer le temps qui passe. De son côté, Jäde, passionnée de numérique a depuis un bon moment quitté les mondes virtuels pour nous délivrer un R’n’B lyonnais soft, drôle et savoureux, mixe parfait de rap et de trap, sur les traces de Bonnie Banane et de Lala &ce. Découverte via Soundcloud, elle flow son love, claque en mutine doucement décalée les marqueurs de son quotidien. Sur scène, s’ajoutera à ses deux artistes du cocooning amoureux Squidji, dont l’album Ocytocine, nous enlace d’amour(s) chaud, tendre et décomplexé. Enfant baigné des chorales évangéliques, ses orchestrations en garde l’envoûtement où se rejoignent les influences de Majid Jordan ou YG Pablo. Squidji mâtine subtilement sa voix taquine dans une rythmique qui fait monter la chaleur.

Bar & snacks

Collaboration : Transforme Festival

Ichon

Le bad boy a troqué son costume de gros muscles bling-bling pour un hip-hop de gentleman romantique et donne envie de s’enfermer dans un écrin chaud.

Avec Ichon, on se situe hors de la sphère des gros bras façon Booba, Rhoff ou Damso. Ce cofondateur du collectif Bon Gamin, influencé par Frank Ocean, fait fondre sur nos tympans un hip-hop de confinement où la peur du monde et l’ennui disparaissent sous des sons groovy, planants et indolents de piano, de guitare et de batterie. Sa jeunesse ne doit pas dissimuler une maturité hybride, une subtilité puissamment inclusive ; son timbre rassurant unit tous les êtres comme un orchestre de la diversité réjouie, ses beats invitant les corps à bouger et à se rencontrer, sans frontière, ni gêne, ni genre, dans la simplicité des saveurs. Son groove au goût peace est une invitation à aimer le temps qui passe, ensemble. Avec Jäde et Squidji, il nous portera à être nous-même avec les autres.

Jäde

Même si rares, les femmes brillent de mille feux sur la scène hip-hop française. Jäde remplit et ouvre les espaces et inonde de miel love nos besoins de nous chérir.

Jäde est un nectar, une voix de miel qui s’impose en douceur, important le son lyonnais et son délire particulier. Passionnée de numérique, elle a depuis un bon moment quitté les mondes virtuels pour nous délivrer un R’n’B soft, drôle et savoureux, mix parfait de rap et de trap, sur les traces de Bonnie Banane et de Lala &ce. Découverte via Soundcloud, elle flow son love et claque, en mutine doucement décalée, les marqueurs de son quotidien hors de l’imagerie fancy de la hype parisienne. Suivie par une communauté fidèle de fans, elle diffuse sa R’n’B Kiss’n’Love, écho contemporain de celle des 90s. Musique innovante sur la scène actuelle, Jäde nous couvre de sa voix délicieuse et impose son originalité, sa sincérité et cette envie de partage qu’elle transcrira sur scène avec Ichon et Squidji.

Squidji

Artiste aux influences riches et multiples, haut et beau parleur de la scène trap-rap française, Squidji ouvre toutes les portes et les frontières des sons qui nous captivent et des sujets qui nous brûlent.

Son album Ocytocine nous enlace d’amour chaud, tendre et décomplexé. Enfant baigné des chorales évangéliques, ses orchestrations, où trainent les fantômes de Majid Jordan ou YG Pablo, en gardent l’envoûtement. Fruit d’influences variées telles que l’Afro-trap, l’UK drill ou l’ouverture pop, Squidji mâtine subtilement sa voix taquine dans une rythmique qui fait monter la chaleur sur un dancefloor aux contours addictivement flous entre R’n’B et rap. Il a su réunir des sonorités que l’on aurait cru difficilement compatibles – rumba, trap, gospel – et qui s’entremêlent si bien qu’elles en deviennent transcendantes. Ne cherchant jamais à se complaire dans sa zone de confort, multipliant les featurings et les coopérations, Squidji est un artiste total à suivre absolument.