Antigel - STEFAN KAEGI (Rimini Protokoll)

 

STEFAN KAEGI (Rimini Protokoll)

« Vous êtes ici » Ép. 5 : Temple du présent – Solo pour Octopus

Fri, 29 January 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sat, 30 January 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sat, 30 January 2021

21H00 - (Doors: 20H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sun, 31 January 2021

17H00 - (Doors: 16H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sun, 31 January 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Mon, 1 February 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Wed, 3 February 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Wed, 3 February 2021

21H00 - (Doors: 20H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Thu, 4 February 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Fri, 5 February 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sat, 6 February 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sat, 6 February 2021

21H00 - (Doors: 20H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sun, 7 February 2021

17H00 - (Doors: 16H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

Sun, 7 February 2021

19H00 - (Doors: 18H00)

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

What is the connection between a non-binary geek, folk songs and an octopus? You are here, a series at the theatre. Available in (almost) every theatre in Geneva. A local, global, ecological, feminist and shamanic series on the question that crosses all our minds: how will we live tomorrow?

Théâtre Saint-Gervais, Ep. 5, Temple du présent – Solo for Octopus, How ADA Meets an Amazing Animal

The audience thus gets inside the skin of ADA to observe an octopus which in turn observes them: Stefan Kaegi uses sounds, voices, projections and poetry to portray the encounter with the animal in its stage aquarium, this “temple of the present”.

What can we – human beings, the audience – learn from the hypersensitive, multitasking and solitary octopus, a master of camouflage with a decentralised brain?

En coproduction avec le Théâtre Saint-Gervais

STEFAN KAEGI

L’artiste suisse Stefan Kaegi est une des figures majeures du théâtre européen. Avec le collectif Rimini Protokoll, il a contribué à élargir la notion de théâtre documentaire en tentant de dépeindre la réalité sous toutes ses facettes, notamment en faisant appel à des "experts·es du quotidien". Les membres du collectif font ainsi sortir le théâtre de ses murs, allant à la rencontre de l’espace urbain comme des nouveaux espaces et réseaux de la mondialisation. Invité régulièrement à Vidy, Stefan Kaegi présente Mnemopark (2007), Situation Rooms (2014) et Granma. Les trombones de La Havane (2019), et crée Airport Kids avec Lola Arias (2008), Nachlass – Pièces sans personnes (2016) avec Dominic Huber et Cargo Congo-Lausanne (2018). Il y a aussi créé en 2019 la version française de La Vallée de l’étrange. En 2020, juste après le confinement, il y crée Boîte noire, spectacle déambulatoire pour une personne.

JULIE GILBERT

Julie Gilbert est auteure et scénariste. Après avoir grandi à Mexico et à Grenoble, puis vécu à La Havane, Montréal, New-York et Los Angeles, elle vit maintenant à Genève. Elle écrit pour le cinéma, essentiellement avec le réalisateur Frédéric Choffat. Ils réalisent ensemble les longs métrages La Vraie vie est ailleurs, Mangrove et My little One (sortie hiver 2019) ainsi que des courts-métrages, des documentaires et des émissions radio. Elle écrit aussi pour le théâtre, devenant à deux reprises auteure associée du Théâtre St Gervais et du Théâtre du Grütli à Genève. Elle est trois fois lauréate du prix SSA, et bénéficie de la bourse Textes-en-scènes sous la direction d’Enzo Cormann. Ses textes Les 13 de B., My Swiss Tour, Outrages Ordinaires, FRIDA/DIEGO, Je ne suis pas la fille de Nina Simone, sont joués entre la Suisse, la France et le Québec. En 2016, elle est lauréate de la bourse littéraire Pro Helvetia pour le texte Au milieu de la nuit. Elle mène aussi des performances, Sexy Girl, Droit de Vote, La bibliothèque sonore des femmes interrogeant notamment la place des femmes dans la société et crée les poèmes téléphoniques, comme une possible résistance poétique, publiés aux éditions Héros-limite. Ses autres textes sont publiés au éditions Lansman et Passage(s).

MICHÈLE PRALONG

Michèle Pralong est une praticienne de théâtre basée à Genève. Elle a été collaboratrice artistique du Théâtre du Grütli (1994 -1997) puis du théâtre de la Comédie de Genève (2000-2004). De 2006 à 2012, elle a co-dirigé le GRÜ/Transthéâtre Genève avec la metteure en scène Maya Bösch. Au travers de cette institution transdisciplinaires, elle a conçu et porté, en collaboration avec Maya Bösch, de nombreux projets d’envergure, dans des configurations de création complexes, impliquant de larges équipes de créateurs (Les Perses, Let’s perform democracy !, Focus Müller). Elle a notamment dirigé le grand projet Zones d’écriture, qui dédiait une salle du théâtre à des résidences puis à des créations d’auteur.e.s durant toute la saison 2010-2011. De 2012 à 2016, elle collabore notamment en tant que dramaturge avec Caroline Bergvall, artiste pluridisciplinaire, Cindy Van Acker et Foofwa d’Imobilité. De 2013 à 2104, elle travaille pour le Théâtre de Vidy.

Au Théâtre de Poche à Genève, elle a mis en scène Au Bord de Claudine Galéa en 2016, et J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri en 2017.
Dès la saison 2018-2019, elle est en charge avec Cindy Van Acker de la création d’une radio, STATION DEBOUT, projet coproduit par l’ADC (Association pour la danse contemporaine) et la Cie Greffe. En 2018, elle présente une performance à La Bâtie Festival de Genève : (elle s’assit.) avec Alexandra Bellon et Julie Cloux. Toujours à La Bâtie, elle présente en 2019 une installation au Bâtiment Sicli : Finalement, tout s’est bien passé. Essai sur la colère.

DOMINIQUE PERRUCHOUD

Dominique Perruchoud est active dans le domaine des arts de la scène en Suisse romande. Titulaire d’un master en sciences économiques et sociales à l’Université de Genève, elle a débuté son parcours professionnel dans les domaines social et humanitaire. Elle a été notamment déléguée en Bosnie et au Burundi auprès du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et a collaboré au sein de la direction de l’Hospice général.

Depuis mai 2000, elle s’est engagée dans la vie artistique et dans la politique culturelle romande, d’abord à la Comédie de Genève comme directrice administrative et financière de 2000 à 2007 ; elle a rempli la même fonction au Théâtre de Vidy à Lausanne de 2013 à 2017. Elle a aussi collaboré au Service cantonal de la culture en tant qu’adjointe à la direction, responsable des domaines danse et théâtre de 2007 à 2013. Elle travaille actuellement à la Bibliothèque de Genève, elle est notamment responsable du pilotage et du suivi des projets stratégiques de l’institution.

Elle est au bénéfice d’une solide expérience dans la direction administrative et financière, dans la gestion des ressources humaines, ainsi que dans l’accompagnement de projets stratégiques.

Elle a participé, au sein du Service cantonal de la culture, à l’élaboration de la loi sur la culture C3 05 votée en 2013 par le parlement genevois. Elle est actuellement membre du comité d’initiative « Pour une politique culturelle cohérente à Genève », préside l’Association pour la danse contemporaine – Genève (ADC) depuis mai 2018 et est membre de la Fondation pour le développement des arts et de la culture (FODAC).

CRÉDITS & DISTRIBUTION

Conception et mise en scène : Stefan Kaegi
En collaboration avec : Judith Zagury et Nathalie Küttel (ShanjuLab)
Accompagnement scientifique Prof. : Graziano Fiorito
Dramaturgie : Katja Hagedorn
Musique : Stéphane Vecchione, en collaboration avec Brice Catherin
Vidéo : Olivier Vuillamy
Texte fiction : Julie Gilbert
Technique et construction du décor : Théâtre Vidy-Lausanne
Régie générale : Pierre Nicolas Moulin
Régie vidéo : Olivier Vuillamy
Production: Aline Fuchs, Noémie Doutreleau
Avec une poulpe, Davide-Christelle Sanvee, Stéphane Vecchione
Production : Théâtre Vidy-Lausanne, ShanjuLab Gimel, République Éphémère, Théâtre Saint-Gervais
Coproduction : Festival Antigel, Berliner Festspiele – Berlin
Diffusion et tournée : Théâtre Vidy-Lausanne

Théâtre Saint-Gervais, Geneva

A fine example of 1960s architecture, both sober and functional, Théâtre Saint-Gervais spreads over nine floors, entirely devoted to research, installations, theatre, cinema and fine arts. The two performance halls, one in the basement and the other on the 7th floor that opens on the city, offer a mixed programme, which inspires the most unexpected encounters. Innovation and risk-taking permeate every floor of this beautiful cultural vessel.

A