Antigel - GISÈLE VIENNE

 

GISÈLE VIENNE

L’Étang

Tue, 2 February

20H30 - (Doors: 19H30)

Salle des fêtes du Lignon, Vernier

Wed, 3 February

20H30 - (Doors: 19H30)

Salle des fêtes du Lignon, Vernier

Thu, 4 February

20H30 - (Doors: 19H30)

Salle des fêtes du Lignon, Vernier

Fri, 5 February

20H30 - (Doors: 19H30)

Salle des fêtes du Lignon, Vernier

Based on Der Teich (The Pond) by Robert Walser

Work after work, Gisèle Vienne draws an artistic career of confounding poetic power, criss-crossing the semi-darkness of the human soul.

We discovered her in 2011 at the first Antigel Festival with Eternelle Idole at the Vernet ice rink. Ten years later, Gisèle Vienne returns, in collaboration with La Comédie de Genève for a moving show, whose poetic power plunges us into the deep waters of strangeness.

This time she has chosen to adapt the only play written in Swiss-German by Robert Walser (1878-1956), L'Étang, which the then 24-year-old author dedicated to his sister.

At the centre of this drama is the torment of a child who feels unloved by his mother and who, at the height of his despair, fakes his suicide in a pond. A troubled and amorous dialogue then begins. On stage, two actresses take on the story and bring out the ambiguities, the things unsaid, the subtext. The performance, which is deliberately disturbing, connects the fictional relationship described by Robert Walser with the real one that is being woven between the actresses. This vertiginous mise en abyme is performed by the exceptional Adèle Haenel and Ruth Vega Fernandez.

Duration: 1.5 h

Co-hosted by Festival Antigel / Coproduction Comédie de Genève

GISÈLE VIENNE - Metteuse en scène

Née en 1976, Gisèle Vienne est une artiste, chorégraphe et metteure en scène franco-autrichienne. Après des études de philosophie et de musique, elle se forme à l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette. Elle travaille depuis régulièrement avec, entre autres collaborateurs, l’écrivain Dennis Cooper, les musiciens Peter Rehberg et Stephen O’Malley et l’éclairagiste Patrick Riou.

Dix pièces mises en scène par Gisèle Vienne tournent régulièrement en Europe et dans le monde dont I Apologize (2004), Kindertotenlieder (2007), This is how you will disappear (2010), LAST SPRING : A Prequel, installation pour une poupée robotisée (2011), The Ventriloquists Convention (2015) et Crowd (2017). En 2020 elle crée avec Etienne Bideau-Rey une quatrième version de Showroomdummies au Rohm Theater Kyoto, pièce initialement créée en 2001.

Depuis 2005, Gisèle Vienne expose régulièrement ses photographies et installations. Elle a publié un livre + CD Jerk / Through Their Tears en collaboration avec Dennis Cooper, Peter Rehberg et Jonathan Capdevielle en 2011 et un livre 40 Portraits 2003-2008, en collaboration avec Dennis Cooper et Pierre Dourthe en février 2012.

Gisèle Vienne prépare actuellement une mise en scène du texte de Robert Walser l’Etang dont la première aura lieu au TNB à Rennes en novembre 2020.

ADÈLE HAENEL

En 2006 Adèle Haenel tourne avec Céline Sciamma dans le film Naissance des pieuvres, pour lequel elle est nommée au César du Meilleur Espoir Féminin. A partir de 2010, elle enchaine les tournages en alternant les collaborations avec des jeunes auteurs sur des premiers et deuxièmes films avec des metteurs en scène plus confirmés. Elle tourne notamment dans L’Apollonide de Bertrand Bonnello, L’homme qu’on aimait trop d’André Techiné, Les ogres de Léa Fehner, La fille inconnue des frères Dardenne, 120 battements par minute de Robin Campillo, En liberté de Pierre Salvadori et Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma. Nombreux des films auxquels elle collabore sont sélectionnés au festival de cannes. Elle obtient en 2014 le César du Meilleur Second Rôle Féminin pour son rôle dans Suzanne de Katell Quillévéré, puis en 2015 celui de meilleure actrice pour son interprétation dans le film Les combattants de Thomas Cailley. Parallèlement au cinéma, elle fait ses débuts au théâtre en 2011 dans une mise en scène de La mouette par Arthur Nauzyciel et alterne depuis lors projet de théâtre et de cinéma.

RUTH VEGA FERNANDEZ

Née de parents espagnols, Ruth Vega Fernandez a grandi entre l’Espagne et la Suède où elle se forme à la danse à l’Académie de danse et à l’Opéra Royal de Göteborg. Elle arrive en France à 17 ans après avoir vécu aux Etats- Unis. Elle intègre l’ENSATT (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre) comme première élève comédienne étrangère. À la sortie de l’école, elle intègre la troupe du TNP (Théâtre National Populaire de Lyon) et joue sous la direction de Christian Schiaretti pendant quatre ans.

De retour en Suède, elle obtient un des rôles principaux dans la série Upp Till Kamp, aussi connu sous le titre How Soon Is Now (prix FIPA d’Or et Prix Italia). Elle y enchaine par la suite des premiers rôles au cinéma, à la télévision et au théâtre. En 2017, elle est nommée meilleure actrice dans un second rôle pour Gentlemen realisé par Mikael Marcimain. De retour en France, elle crée Ivanov avec la Compagnie Extime et interprète le rôle d’Anna Petrovna pendant trois ans. En 2013, elle crée et joue dans Scènes de la vie conjugale avec tg STAN, pièce qu’elle tourne en

France et à l’étranger jusqu’en 2016. En 2016, elle tourne dans Cannabis, série réalisée par Lucie Borleteau. En 2017, elle participe à Occupation Bastille, projet dirigé par Tiago Rodrigues au Théâtre de la Bastille, puis joue dans Bovary également mis en scène par Tiago Rodrigues. Bovary sera en tournée jusqu’au printemps 2020. En 2019 et 2020, elle joue également dans L’amie prodigieuse au Théâtre National de Stockholm en Suède.

CRÉDITS & DISTRIBUTION

Conception, mise en scène, scénographie : Gisèle Vienne
Interprétation : Adèle Haenel et Ruth Vega Fernandez
Direction musicale : Stephen F. O'Malley
Musique originale : Stephen F. O’Malley & François J. Bonnet
Lumière : Yves Godin
Dramaturgie : Dennis Cooper et Gisèle Vienne

Salle des fêtes du Lignon, Vernier

Bold and generous, Le Lignon is comfortable with superlatives. A true architectural feat achieved in the 1960s, this innovative district, clearly inspired by Le Corbusier, combines top-notch construction quality (exceptional resources were used at the time) with respect for the residents. Le Lignon’s metallic high-rise is the longest residential building in Europe… and yet it offers an unobstructed view of nature and the horizon. In spite of this gigantic size, a harmonious and multicultural neighbourhood life has taken root here. At its heart is the Salle du Lignon, a vast space of light and wood, which has already charmed many music and dance lovers.

A