Antigel - FRANÇOIS GREMAUD ET VICTOR LENOBLE

 

FRANÇOIS GREMAUD ET VICTOR LENOBLE

Pièce sans acteur(s)

Mer, 17 février 2021

20H00 - (Portes: 19H00)

Théâtre du Bordeau, Saint-Genis-Pouilly

Jeu, 18 février 2021

20H00 - (Portes: 19H00)

Théâtre du Bordeau, Saint-Genis-Pouilly

François Gremaud et Victor Lenoble imaginent une pièce de théâtre sans acteurs, entièrement bâtie sur leur dialogue.

François Gremaud et Victor Lenoble partagent un goût sérieux pour l’absurde et le décalage. Suite à leur fructueuse première collaboration, Partition(s), présentée au Programme Commun 2018, ils ont manifesté le désir de poursuivre leur grisant et passionné dia- logue sur les processus créatifs en écrivant une pièce de théâtre, sans acteurs. A l’instar de Georges Perec, qui considérait que les contraintes formelles sont un puissant stimulant pour l’imaginaire - et qui, avec La disparition, écrivit un roman ne comportant pas une seule fois la lettre e (lettre la plus usitée dans la langue française) - ils ont choisi de faire une pièce de théâtre « lipocrite » (du grec leipô, « faire défaut, abandonner » et hupokritếs, « acteur, comédien »), une pièce sans la présence de son·sa protagoniste majeur·e : le·la comédien·ne. Pour autant, leur ambition n’en est pas moins que de faire un spectacle drôle, simple, émouvant, poétique, philosophique … et parfaitement de circonstance !

En coproduction avec le Théâtre du Bordeau

CRÉDITS & DISTRIBUTION

Création collective : François Gremaud, Victor Lenoble
Regard extérieur : Joël Maillard
Direction technique et lumière : Stéphane Gattoni – Zinzoline
Son : Raphaël Raccuia
Administration, production, diffusion : Michaël Monney
Coproduction : 2b company, Arsenic – centre d’art scénique contemporain
Soutiens : Loterie Romande
La 2b company est au bénéfice d’une convention de soutien conjoint de la Ville de Lausanne et du Canton de Vaud.

Théâtre du Bordeau, Saint-Genis-Pouilly

À un jet de proton du CERN et au cœur du Pays de Gex, Saint-Genis-Pouilly vibre au rythme d’une population cosmopolite, largement ouverte sur le monde. Un quart des habitant·e·s de la cité est d’origine étrangère, avec près d’une centaine de nationalités représentées. C’est dire que la vie y est colorée et les activités trépidantes. Depuis 2007, le théâtre du Bordeau apporte sa pierre culturelle à cette frémissante Tour de Babel. Sa programmation, de grande qualité, s’adresse à tous les publics, puisqu’elle propose aussi bien de l’humour et de la danse, que du théâtre, du cirque, de la musique et des spectacles jeune public.

A