Antigel - KRAFTWERK 3-D

 

KRAFTWERK 3-D

Mar, 8 juin

21H00 - (Portes: 19H30)

Genève Aéroport - amortisseur de bruit

Tarif unique: 89 CHF

Après l’immense succès de leur tournée mondiale, les pionniers allemands de l’électro débarquent à Antigel avec leur performance musicale/installation artistique en 3-D, qui aurait dû marquer la fin des 10 ans du Festival en mai 2020. Le concert a été déplacé au 8 juin 2021 en raison du Covid.

Le projet multimédia de Kraftwerk commence en 1970 et le groupe s’impose dès le milieu de la décennie au niveau international grâce à ses mélopées électroniques révolutionnaires et ses expérimentations musicales empreintes de robotique et d’innovations technologiques. L’alliance entre l’humain et la machine promulguée par les visionnaires de Düsseldorf préfigure le règne de la technologie, composant au passage la bande-son mélodieuse d’un XXIe siècle numérique.
Reposant sur la technologie, des voix synthétisées et des rythmes électroniques, la musique du groupe allemand aura largement influencé la musique contemporaine, de l’électro au hip-hop, en passant par la techno et le dubstep, assurant un Grammy au seul membre fondateur restant, Ralf Hütter, pour l’ensemble de sa carrière en 2014.
Après une rétrospective au MoMA en 2012 et plusieurs performances dans des salles prestigieuses du monde entier, Kraftwerk viendra présenter ses visuels rétro-futuristes en 3D dans un lieu des plus irréels, puisqu’ils se produiront dans l’amortisseur de bruit de l’Aéroport de Genève, fermant le rideau sur une édition anniversaire hors norme. Cultissime !

RDV au parking de Geneva Air Park: Chemin des Papillons 4, 1216 Cointrin

Genève Aéroport - amortisseur de bruit

« Embarquement immédiat porte 7 ». Les rêves sont au bout de la piste. Ils le seront toujours, même si, pour certains, ils sont momentanément mis en quarantaine. L’air du grand large souffle dans le terminal. Il se mêle aux effluves de kérosène, la Madeleine de Proust des voyageur·euse·s au long cours. Et au scintillement des boutiques de luxe. Pas besoin de se dégivrer les ailes, l’ambiance est déjà chaude dans les allées de l’aéroport. Grâce à Antigel, de nouveaux sons viennent se mêler au bruit des réacteurs et à cette voix électronique si mélodieuse, si invitante qui ne cesse de répéter : « Dernier appel… »

Vidéos

A