Antigel - VE 5.02 - CENTRAL AMERICA, WHAT'S UP?

 

VE 5.02 - CENTRAL AMERICA, WHAT'S UP?

Ghetto Witchez / El Irreal Veintiuno / Anita Kirppis

Nouvelle année, nouveaux horizons. Pour sa 6ème édition aux côtés d’Antigel, SHAP SHAP repousse les frontières et s’envole pour la première fois en Amérique Latine. Réalisée en collaboration avec l’artiste visuelle, curatrice et Djxtte Anita Kirppis, l’opening night nous emmène dans l’univers ultra underground du Mexique et du Salvador, où les soirées voient éclore des artistes que nos latitudes nordiques ne soupçonnent même pas. On plonge au cœur de cette scène émergente que Ghetto Witchez promeut au travers de ses soirées alternatives où se rencontrent des artistes indépendant·e·s qui feraient rougir les meilleur·e·s clubbeur·euse·s de chez nous. En deuxième partie de soirée, on se laisse submerger par l’univers d’El Irreal Veintiuno. Oscillant entre traditions latines et contemporanéité, Bryan Dálvez de son vrai nom nourrit ses sets de cadences syncopées de la musique tribale mexicaine et du Dembow. Un hommage post-ritualiste aux musiques oubliées. Une première soirée qui se clôture avec les mix chauds et planants d’Anita Kirppis qui vit sa musique comme elle vit son identité d’eurolatina : hors limite, sans censure et contre les stéréotypes. Elle est la preuve vivante et sonore qu’il n’existe pas une musique populaire “latina” qui n’aurait droit de cité que dans les “clubs latinos”.

Dès 21h

GHETTO WITCHEZ

Ghettowitchez est une plateforme multidisciplinaire en ligne, dédiée à la mise en relation et à la promotion de DJ, de producteurs, d’artistes plasticiens et d’interprètes émergents en Amérique latine.

Notre travail a commencé en 2019 avec la création d’une chaîne SoundCloud et d’une série de soirées underground, Caravana Sonora, La Ghettofabrica et Miscellanea Mágica, qui avaient pour objectif d’étoffer la scène musicale et clubbing de San Salvador, Guatemala City et Washington DC en diffusant des sons nouveaux avec des invités tels que La Sokko (SV), Neurokill (MX), K. hole Kardashian (US/CR), sisterybroder (CO), Sister Natty (SV), DJ Guapis (MX) DJ Glen Martin (SV), Terror Puppy (GT), SHIT (AR), Reburra (SV), la Puti Claus (SV), parmi d’autres.

En 2020, nous avons lancé les Santeria Sessions en collaboration avec Wide Radio (GB) et La Ghettoweb, une première série de concerts pour YouTube produite à Mexico. Cette année, nous nous réjouissons de collaborer avec d’autres artistes indépendants et émergents afin d’assurer la diversité et la vitalité de notre communauté musicale.

SoundCloud
Instagram

EL IRREAL VEINTIUNO

Originaire de l’État de Mexico, Bryan Dálvez est un producteur et concepteur visuel dont le projet musical actuel, sous le nom d’El Irreal Veintiuno, l’a amené à développer un style provocateur au sein de la scène clubbing, mélangeant et élaborant des rythmes reposants sur une vision perspicace et euphorique. Nourrie des cadences syncopées de la musique tribale mexicaine et du Dembow, de grime et de hardcore, l’œuvre percutante de Dálvez traduit une énergie autobiographique, ouvrant de nouvelles possibilités entre traditions latines et contemporanéité. El Irreal Veintiuno explore des idées fantastiques sur la mémoire et les émotions dans une réinterprétation hypnotique des paysages sonores mexicains contemporains dans un mélange de textures brutes et d’environnements sonores puissants pour créer un hommage post-ritualiste aux musiques anciennes et oubliées.

SoundCloud
Instagram
Bandcamp
Facebook

ANITA KIRPPIS

Incarnant un univers musical underground décomplexé, hybride et décolonial, la Djxtte genevoise Anita Kirppis traduit son héritage d’eurolatina au présent et contribue au renouveau de la musique de club alternative.

Avec ses mix de mélodies chaudes et planantes, Anita Kirppis génère beaucoup de paillettes, autant d’émotion que de transpiration, et surtout de la transe collective. Pour ce faire, elle mélange joyeusement les sons et beats afro-latins à la techno, à l’EDM et à la dancehall et leur (re-)donne ainsi toute leur place et légitimité sur une scène qui les a historiquement dénigrés ou oubliés.

Loin de vouloir juste faire de l’archivage qui ambiance, Anita Kirppis vit sa musique comme elle vit son identité d’Eurolatina : hors limite, sans censure et contre les stéréotypes. Elle est la preuve vivante et sonore qu’il n’existe pas une musique populaire « latina » qui n’aurait droit de cité que dans les « clubs latinos ». En sus de déconstruire et de faire dialoguer les sons traditionnels et contemporains, Anita Kirppis revendique ses influences pop, y mélange du reggaeton, et produit ainsi un son unique mais étrangement confortable, tout aussi profond que joyeux.

Usant de divers formats pour partager la musique qu’elle aime, Anita Kirppis est aussi à l’origine des soirées Santeria Fuego Club qui promeuvent à Genève la scène latino underground en se réappropriant, de manière inclusive, les musiques et les héritages du genre : DJ·xette·s lo-caux·les et internationaux·les s’y côtoient en toute liberté et mixité.

Depuis 2017, Anita Kirppis déstabilise avec légèreté les catégories éculées du « ici » et du « ailleurs », vous invitant, dans ses mix et dans ses évènements, à une version sans complexe et mosaïque de la fête. Elle vit ainsi son rêve éveillé d’ambassadrice de la frontière, celui de transformer et de faire renaitre, depuis l’underground alors décolonisé, la musique afro-latine dans toute sa richesse passée, présente et à venir.

SoundCloud
Instagram
Facebook

A